Anan présente sa « Nouvelle Canine » – Critique/Interview
@gemma.muse

Anan présente sa « Nouvelle Canine » – Critique/Interview

« Nouvelle Canine », le nouveau projet d’Anan est disponible sur toutes les plateformes depuis hier. On a décidé de vous en dire quelques mots et de donner la parole au principal intéressé.

(Pour en découvrir d’avantage cliquez sur les mots surlignés et en gras, ils vous redirigeront vers des liens)

Mis en scène comme un boxeur balafré, Anan a débarqué en titubant fin mars avec le titre « Nouvelle Canine. Une courte vidéo réalisée par OMAX TV en guise de clip, une prod originale signée Ruli, et le tour est joué : le projet du même nom arrive

Marty / "Nouvelle Canine" itinéraire d'une fin de soirée

Outre les quelques name dropping de marque d’alcool présents tout au long de ses septs tracks, le projet sonne comme écrit sur le retour d’une soirée compliquée. 
Relativement courts pour la plupart, les morceaux s’enchaînent bien. Les prods différent mais tirent dans la même direction. Les ambiances et le ton des morceaux renvoient aux multiples tournures que peuvent prendre une soirée. La seule moralité frontalement donnée serait peut être de ne pas lâcher le volant si vous n’êtes pas à bord d’une Tesla. 

Peu à peu, le personnage se dessine. Derrière l’écran du téléphone qui le raccroche à ses obligations, Anan semble mélancolique, marqué par les regrets voire perdu dans ses états d’âme. « Nouvelle Canine » n’évoque pas seulement les péripéties du rappeur en soirée. C’est aussi un projet qui parle beaucoup de relation amoureuse. Quelque part entre la nonchalante « envie de baiser » et l’amour impossible, les rimes décrivent la plupart du temps une relation ingrate basée sur des interrogations réciproques et des appels manqués. 

Les vingt minutes du projet s’écoulent rapidement malgré leur densité. La tracklist est plutôt juste puisque l’enchaînement est naturel. On notera d’ailleurs aussi la présence de deux featurings. Le premier, avec W du Cab -anciennement Wildo- témoigne parfaitement de la complicité qui lie les deux rappeurs. Une vraie concertation dans le choix des textes, un morceau en deux parties bien amené !
L’autre featuring, avec Stony Stone se démarque par sa prod puis enjouée. Le refrain soigneusement calibré met en valeur les couplets. Il n’en fallait pas plus à Stony pour s’immiser et proposer un passage dans le thème du projet auquel il prend part.

 

Crépépé / "Nouvelle Canine" un EP prometteur

Ça fait un petit bout de temps que je suis Anan. Il avait posé dans Marseille city gang à l’époque. Je l’avais aussi pas mal écouté dans le projet Sud du Cab’.
J’aime beaucoup sa façon d’écrire et son univers ultra personnel au final très accessible par exemple dans le track Sud :
Toute la noche
Sur ma feuille penché 
Autoroute des doutes pourvues qu’jsorte à la prochaine 
Liste de projets 
Peu de cases cochées 
Océan d’amour j’sais pas faire 3 ricochets

Après avoir écouté Nouvelle Canine, j’ai été agréablement surpris. Le mec n’a pas chaumé. Il nous sort un projet varié dans les sonorités sans pour autant négliger son écriture et ses placements.  Marty l’a développé plus haut donc je vais me concentrer sur mon coup de cœur du projet Bye Bye x Flash (feat W). 

On a affaire à 2 morceaux qui forment une track de 6 minutes 21. En première partie, Bye Bye est une lettre d’adieu à un ancien love ultra chill. Très décontractés, les deux compères se séparent, un peu trop facilement, de leurs souvenirs. Puis l’ambiance change vers Flash, une balade mélancolique, “parfois en un flash t’es partout”.
En grand fan de PNL, j’ai adoré ce délire autotuné chanté. Le morceau est pleinement maîtrisé, le refrain et les mélos rentrent dans la tête. J’ai ce
J’peux rien faire pour elle
J’peux rien faire pour elle
J’espère que tu dors bébé sur tes deux oreilles
” qui tourne dans ma tête depuis quelques jours déjà.
Toujours dans la sincérité, malgré des Bye Bye faciles parfois les Flash viennent nous « niquer le cœur« .

Le projet ne se résume évidemment pas à ce son et j’ai appelé Anan pour en savoir plus sur la sortie de ce projet.

Interview

@gemma.muse

La Stud : Salut Anan ! Confinement oblige, on va faire cette interview par téléphone, je te laisse te présenter. 

Anan :
Anan, sarcastique professionnel. Je fais parti du cab qui est un crew qui existe depuis 5 ou 6 ans. De Marseille, quartier Sud et la musique !

La Stud : Vous vous êtes rencontrés comment ?

Anan:
On s’est rencontré, enfin pour ma part c’est Nakatey. Comment ça s’est passé ? il avait un cabanon à Morgiou avec son cousin W qui fait parti du crew aussi. Ils avaient un cabanon familial dans les calanques et après un concert ils étaient allés là-bas pour terminer la night et ils se sont dit « venez on fait un crew on l’appelle le cabanon » du coup Nakatey avec qui j’étais pote au collège puis au lycée m’a dit « viens » et du coup je suis venu et d’autres gars ont été ramenés comme ça, on était 12 au début au final et maintenant on est un crew de 6. 

La Stud : T’as quoi comme inspirations musicales ?

Anan:
Ça change vraiment. Je suis très influencé par les sorties actuelles. J’écoute beaucoup les sorties genre les trucs qui marchent surtout. J’écoute beaucoup Maes par exemple aussi, Laylow en ce moment. Franchement pour moi c’est le meilleur album 2020 déjà alors qu’il l’a sorti en Mars.
Sincèrement, en fait je trouve un artiste que je vais écouter de ouf et je vais m’en inspirer. Je vais pas copier tu vois ? Mais j’assume totalement qu’il y a des mecs qui vont m’inspirer de ouf. Par exemple j’ai poncé des sons de Post Malone et je suis arrivé en stud, j’ai dit je veux faire le même délire, je vais me mettre un doubleur sur la voix et je veux qu’il y ait la même ambiance. Au final tu fais un son qui a rien à voir avec Post Malone mais tu captes dans le délire et c’est un peu comme ça que je marche. Je suis très New Wave : Laylow, Post Malone, Travis, les têtes d’affiches du moment.

La Stud : Ça se ressent d’ailleurs, quand on écoute ton projet, avec Flash par exemple 

Anan:
Ah ben c’est exactement ce son dont je te parlais avec le délire Post Malone !

La Stud : Par rapport au Cab vous avez sorti le projet Sud fin 2018 et j’étais curieux de savoir pourquoi tu voulais partir sur un projet solo ?

Anan:
Niveau musical déjà on est tous très différents, ça m’a permis de me focus sur mon délire.
Deuxièmement c’est avancer plus vite. attention c’est pas pour autant que je quitte le cab ! Tu connais le dicton “tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin”. Du coup là j’avais besoin de cette vitesse et ça s’est fait naturellement. J’ai commencé à sortir des freestyles en 2/2 sur insta, j’ai vu que ça prenait. Et au bout d’un moment je me suis dit que j’avais assez de sons pour sortir un EP.
De toute façon on prépare un projet avec le Cab juste derrière il est prêt. On a pas de date mais on a des sons prêts. 

La Stud : Comment t’as fait ton projet du coup ? 

Anan:
J’avais déjà sorti 2 projets en solo avant donc c’est pas mon premier projet. Un projet que personne peut écouter qui était sur Youtube et le dernier c’était Mer Med qui est sorti début 2018 sur les plateformes.  

J’ai tout enregistré au studio CrampeLa. Dès que j’écris, que j’ai une prod qui me plaît, que je kiffe le délire, je prends des sessions de studio et j’y vais, j’enregistre. Au bout d’un moment t’en as 7-8-9-10 et tu te dis bon il faut que j’en fasse un truc. J’ai beaucoup misé sur les visuels, les trucs insta, les mini clips. ça m’a vraiment chauffé, sortir un univers. J’ai 2 autres clips qui vont arriver je fais pas mal d’acting dedans et ça c’est un truc que je commence à kiffer vraiment, éviter de faire la promotion de moi-même, au lieu de jouer au rappeur comme tout le monde fait, c’est plus jouer des personnages et m’éloigner petit à petit de la promotion de moi et de promouvoir vraiment un truc artistique uniquement. 

Je me suis pas du tout dit je fais un projet. Juste les 2 derniers sons, je savais que je faisais un projet et je savais qu’ils allaient être dedans. Ce sont les deux premiers du projet donc Nouvelle Canine que j’ai sorti sur Insta avec le clip et Whtsyourname.

Sinon c’est W qui mixe mes maquettes, le mix final c’est à CrampeLa studio, on a un home studio en ville pour nos maquettes. 

La Stud  Si tu devais conseiller un seul de tes sons ce serait lequel 

Anan:
Je pense que mon plus complet c’est Sapphire je pense que c’est le son qui pourrait emmener quelqu’un à écouter le reste du projet. Sinon mon préféré c’est Whtsyour/Name parce que vraiment j’ai exploré un délire. J’suis parti dans un truc en mode la prod on avait même pas les pistes donc ya 2 pistes sur le son qui ont été mixées ya la prod en mp3 et une seule piste pour ma voix c’est vraiment un truc que je voulais faire un peu ricaniser maintenant ils font plus qu’une piste où ils mixent la voix.

Les 10 questions de La Stud

Un artiste référence
PNL

Un album
Trinity

La collaboration la plus improbable
Booba et Christine, c’était ouf

Un film
Burn after reading 

Un super-héros
Iron man 

Une bière
Yen a qui vont m’insulter mais la H haha

La femme de vos rêves
Elisa Parron 

Le lieu de vos rêves
Marseille 

Un chauve
Mon père *rires*

Une blague
Pourquoi les mexicains aiment manger aux toilettes ?

Parce qu’ils aiment manger et pisser 

Critique : Marty Oddes et Martin Crepet / Interview : Martin Crepet

Fermer le menu