« C’est la première fois que je lâche une phase en arabe » – Zamdane en Interview
Photo : Charlie Delta

« C’est la première fois que je lâche une phase en arabe » – Zamdane en Interview

De passage à Marseille pour le festival Marsatac, Zamdane a accepté de nous rencontrer avant son concert et de réagir à quelques images que nous avons préparé pour lui.

Le rappeur marseillais originaire de Marrakech a joué le jeu avec sa bonne humeur habituelle. Nous l’avions remarqué avec des titres puissants comme Favaro, Quand j’fume ou bien Disaster. Il a sorti le 14 juin son EP « Z » , nous lui avons montré quelques images de notre sélection.

L'interview

La Stud : Première photo, à quoi tu penses en voyant ça ? 

Zamdane :
La première photo ? Ah gros, ça m’évoque l’avenir hein ! Ça m’évoque ce que j’ai pas eu et ce que j’espère avoir tu vois ? Donc voilà c’est l’argent, ça m’évoque le pouvoir, les meufs fraiches, les problèmes aussi ! Parce que tu connais le proverbe qui dit « je préfère avoir des problèmes de riche que des problèmes de pauvre » ? Ah gars c’est réel !

 

La Stud : On passe à la seconde image ! 

Zamdane :
Malheureusement, tu vois moi je connais pas assez parce que je suis arrivé (en France), il y pas longtemps. Mais DJ DJEL  j’ai déjà eu l’occasion de le rencontrer !
Sinon pour moi ça évoque le respect ! Soprano, gros respect, classique, rien à dire.  C’est grâce à ces gens là que nous on fait ce qu’on fait aujourd’hui.

 

La Stud : Plus récent maintenant.

Zamdane :
Ah ça c’est YL, Jul, Sch et Naps, c’est Marseille ! C’est eux Marseille, c’est trop ! Jul c’est un des gars que j’écoute le plus dans ma vie tu vois ? C’est un artiste que j’écoute tous les jours, à toutes les occasions à chaque fois que j’suis sanglant, tout le temps ! C’est la famille Jul !

La Stud :
Et du coup sortir ton projet « Z » en même temps que Jul c’est particulier pour toi ?

Zamdane :
Ah je suis content j’ai sorti un Ep tu vois ? Moi je suis pas comme Jul.
Jul il est fort, il a bien travaillé son délire, moi j’apprends encore. Mais je suis content, un peu surpris mais je suis content de ouf.

 

Zamdane :
Là du coup ben classique, classique, classique shit ! Asap, Jay-Z, Kanye et Kendrick ! Grosse préférence pour Kendrick, c’est le meilleur, c’est un des meilleurs de tous les temps, tu vois ? Visuellement comment il gère son truc, son authenticité c’est n’importe quoi ! Et on sait très bien que derrière un bureau, il nique des mères, ça c’est top level *rires*
C’est un niveau qu’on atteindra sûrement jamais.

La Stud : C’est des modèles pour toi du coup ?

Zamdane :
C’est des modèles, c’est des icônes même.

La Stud : Est-ce qu’aujourd’hui tu penses qu’il est atteignable ?

Zamdane :
Clairement des gens comme PNL aujourd’hui ils poussent le rap français en avant. Il le font connaître au monde entier.
Chaque fois que PNL fait une sortie, le rap français il level up tu vois ? Il est connu un peu plus partout dans le monde. Pour moi les seuls capables de faire un truc comme ça, c’est PNL. Rilès aussi, il est en train de faire un truc fort sur comment il s’exporte mais en terme de rap français tu vois, moi je dis PNL fort, fort, fort.

 

Zamdane :
Classique ma gueule, en plus c’est quoi ? C’est algérienne blanche ! Ah frère moi c’est exactement ce que je prends crois moi ! C’est ça de toute façon à chaque fois moi je prends sans frite. Ah ouais, j’suis un ouf parce que quand tu manges les frites avant il y a le risque de te niquer, de plus pouvoir manger le ‘dwich après. Moi j’suis grec sans frite frère.

 

Photo : Charlie Delta

Booba et Damso !
Rohff j’ai jamais trop écouté. Les cousins au bled, ils se tuent à Rohff. J’ai jamais trop écouté, c’est dommage d’ailleurs. Kaaris j’ai écouté à l’époque de Or Noir c’était incroyable cet album, il était incroyable. Damso trop fort et Booba vas y frère, Booba c’est Booba.

Zamdane :
Moi je mange pas de ce pain là gros, ouais salade verte épinard t’es fou ! Même chez moi ma daronne elle met pas des trucs…
Aaaaah non ! Aaah c’est de la… Aaah, moi je croyais que c’était un truc de végétarien *rires* 
Je croyais que c’était un truc en mode végan, je croyais que c’était des épinards !

La Stud : C’est notre graphiste qui a appelé le fichier végé *rires*

Zamdane:
Wesh il a pris des mots bizarres ! Ah moi j’suis shit ma gueule comme dit Jul sur un de ses sons « Bientôt j’arrête de fumer l’shit » !
Ah gros, j’suis shit frère ! J’suis shit fort ! Boulette, boulette fort ! Pour moi un bon shit est meilleur qu’une bonne beuh parce que ce qui est rentré là tu vois… (en montrant sa cage thoracique)
Ah vas y laisse tomber ! Je prends le shit frère !

Zamdane :
Mehdi Maizi, c’est le daron des journalistes du rap. C’est un mec qui fait beaucoup de choses pour faire avancer la culture et j’ai eu l’occasion de le rencontrer une fois, c’est un bon. J’aime beaucoup le personnage

La Stud: A quelle occasion tu l’as rencontré ?

Zamdane :
A l’occasion de la soirée de lancement de la chaine Red Binks de Red Bull. J’ai sorti un son pour le projet sur leur chaine du coup voilà Mehdi Maizi fort !

Zamdane :
Ah moi je suis studio quand il faut faire du studio et je suis scène quand j’ai de la scène. Je mélange pas trop les deux.
Je peux pas faire 3 scènes la semaine et après… Ah mais je dis ça je dis de la merde ! Là ce soir je sors de Marsatac, je fais un week-end en studio !
On a loué une maison mais sinon je suis plus studio, dans une maison ou dans un… T’as vu la photo que j’ai publié sur Instagram où il y a un studio en mode avec les coussins tu vois ? Au bled ? Avec Di-meh !
Il y a une photo où on a installé la cabine avec des coussins à l’ancienne et des lits, ben je suis plus studio cosy tu vois ? 
Sinon la scène j’aime trop, c’est chez moi la scène, j’aime trop frère c’est la frappe !

Voir cette publication sur Instagram

KIMBO SLICE 🇲🇦 @dimehtodo 📸@tomhgn_

Une publication partagée par Zam (@zamdane) le

La Stud : Et du coup le fait de faire Marsatac c’est particulier pour toi ?

Zamdane :
C’est la frappe, c’est la reconnaissance, on est honoré de le faire.
Attends, tu me montres tout et tu montres pas ça ?
(en voyant la slide « Maroc »)

Photo : Charlie Delta

Zamdane :
Ah moi j’ai grandi là ! Tu vois Marrakech ? Mon daron il a grandi à Fès, ma daronne elle a grandi à Marrakech ! Ah frère, ça c’est le sang ! Aujourd’hui je parle français aussi bien que je parle arabe parce que j’ai taffé !

La Stud : D’ailleurs sur ton projet tu lâches une petite phase en arabe dans le morceau « Ronaldinho » ?

Zamdane :
Ouais j’ai lâché un petit 4 mesures comme ça.
En arabe ça donne : « Ta daronne elle attend l’argent mais en sale, et toi tu travailles juste pour ta gueule, l’homme est mauvais et parle beaucoup, si l’on dit que l’homme est le diable c’est parce que l’homme peut te faire du mal », si en gros je te fais une traduction comme ça en gros c’est ça. C’est très arabe tu peux pas vraiment traduire.
C’est la première fois que je lâche une phase en arabe ! Bon après t’as des sons qui sont pas encore sortis, des sons avec des marocains tout ça t’inquiètes, ça va arriver lourd !

La Stud: Tu comptes peut-être sortir un projet en arabe un jour ?

Peut-être sûrement, on verra bien mais sinon ça frère, ça c’est le cœur !

Zamdane :
Ah ça c’est Jean Morel, c’est la famille. Grunt 34 c’est la famille, c’est Marseille.

La Stud : On voulait mettre une photo de Misa aussi, on a vu que t’étais beaucoup avec lui.

Zamdane :
Misa c’est mon frère, il est venu à Marrakech ! C’est mon frère Misa, j’suis trop content qu’il soit là aujourd’hui aussi. Il est trop fort, c’est peut-être un des gars les plus forts de Marseille frère, rien à dire de plus gros ! Il va tout baiser, on va faire des sons ensemble, ça va être énorme. En tout cas Misa faut le suivre de près, il est meilleur que tous les autres.

Zamdane :
Mohammed Henni, vas y c’est trop lui ! C’est la famille, dédicace Jimmy la loutre lui aussi c’est la famille fort, lui il est trop fou c’est la crapulerie !
Il casse des télés quand il gagne, quand il perd. Wesh on dirait vas-y mais ça c’est les algériens, ils sont trop fous il est fou Mohammed Henni ! J’aime trop le personnage en tout cas.

Les 10 questions de La Stud avec Zamdane

-Un artiste référence

Si je dois en sortir qu’un seul ? le premier qui me vient en tête ? Ah gros c’est Travis.

-Un album

Un album que j’ai vraiment saigné… Le dernier d’Alpha Wann !  Une Main Lave l’Autre.

-La collaboration la plus improbable aujourd’hui ?

Booba et Damso *rires*

-Un film

La ligne verte

-Un super-héro

Superman

-Une bière

Despé

-La femme de tes rêves

Ah chacal *rires*
Faut qu’elle soit chargée et qu’elle ait un beau visage !

-Le lieu de tes rêves 

 La palmeraie à Marrakech

-Un chauve

Jason Statham ou Georges Saint-Pierre

-Une blague

Aaah non, j’en ai des sales.
Comment on retrouve généralement un tétraplégique ? Là où on l’a laissé.

Fermer le menu