« Je sais même pas si mes fans vont me reconnaitre » Guizmo en interview

« Je sais même pas si mes fans vont me reconnaitre » Guizmo en interview

Guizmo est l’un des rappeurs français les plus côtés du moment. Avec déjà 4 albums et un EP à son actif, le rappeur de Villeneuve-la-Garenne nous a accordé une belle interview pour sa venue à l’Affranchi !

L'interview

La Stud : Salut Guizmo !

Guizmo : Yo La Stud

 

La Stud : Cela fait un moment qu’on ne t’a pas entendu, on commençait à s’inquiéter un peu comment va le Guiz? Tu es dans une période de méditation ?

Guizmo : Bah moi ça va, je ne suis pas du tout dans une période de méditation. Aujourd’hui j’ai dépassé la centaine de dates dans toute la France. J’ai une mixtape qui sort Inch’Allah le 3 juin, elle est déjà bouclée. Je travaillais ça pendant que vous vous inquiétez.
On est plus sur le terrain que sur le net c’est pour ça que le dernier truc qu’on a sorti c’est “Plongé dans ma folie”.

 

La Stud : Est-ce qu’en ce moment, en tournée, il y a des sons que tu écoutes en boucle ?

Guizmo : Quand on est en chemin ? On écoute de tout ! Du rap américain, les sorties Rap Français du moment. Vu que l’on part en équipe on essaye de contenter tout le monde. On varie tout le temps, ça passe du rap à la variété. Tout à l’heure encore il y avait du Renaud ! On est tous fan de musique tout on met jamais dix fois le même son, on se passe le câble et tout le monde fait sa playlist.

La Stud :Tu parlais de rap français, qu’est-ce que tu en penses en ce moment ?

Guizmo : Ce que j’en ai toujours pensé ! Il y a du bon et du mauvais, il faut savoir le faire bien. J’ai même pas de réel avis sur ça !

 

La Stud : Dans une interview tu disais que tu aimais « ta ruche » même si parfois c’était la merde. Tu te serais vu grandir et vivre autrement ? (Ndlr : Pour Guizmo « la ruche » est l’endroit où l’on reste cloitré : une cité, un appartement…)

Guizmo :Bah là tu me poses la bonne question. En vrai j’aime tellement ma ruche que je sais pas. Pour te dire, en ce moment j’ai des petites galères administratives qui font que je ne peux pas voyager. Mais en vrai je pourrais habiter bien loin de tout ça et bien mieux. Sauf que je reste parce que Guizmo c’est ça, c’est la ruche !

 

La Stud : Du coup, si tu n’avais pas grandi dans ta ruche, tu penses que tu ferais quand même du rap ou les deux sont liés ?

Guizmo : Uff, même ça je peux pas te répondre en fait… J’ai toujours connu la ruche. Qu’elle soit dans le 9-2, dans le 9-4, dans 18ème, j’étais toujours ruché.
Je connais uniquement le rap ruché. Je l’ai jamais pratiqué autrement.

La Stud : Aussi on voulait que tu nous parles un peu de la vidéo « Des chiffres et des lettres » que tu avais publié.

Guizmo : En fait c’était pour faire la promotion du morceau « Laëtitia », j’ai serré la femme d’un flic. Alors, pour se moquer un peu de la police on a organisé ce truc là avec Willaxxx. Patrice Laffont s’est même prêté au jeu. C’était un moment chan-mé !

 

La Stud : Pendant un temps tu as tenu le rythme d’un album tous les six mois que tu avais annoncé. Si c’était à refaire tu le referais ?

Guizmo : A l’âge que j’avais ouais quand je l’ai dit ! Mais là non.
Aujourd’hui j’ai 25 ans, j’estime que je suis arrivé à une certaine maitrise de mon art et de ma musique. Surtout que j’étais un bourrin, je voulais frapper plus fort et plus vite. Je voulais mettre tout le monde K.O à la première minute comme Mike Tyson.
Maintenant je suis plus tranquille, je réfléchis aux stratégies, à comment j’envoie. On travaille beaucoup sur l’image. Tout cela ça fait changer énormément de choses. C’est comme n’importe quel métier. Quand tu fais le même boulot pendant longtemps tu fais les choses autrement. A un certain moment on réfléchit différemment, ça veut pas dire qu’on change ce que l’on fait, on le fait juste d’une autre manière.

La Stud : En quelques sortes, tu gagnes en sagesse ?

Guizmo : Non, je dirai pas que c’est de la sagesse car les morceaux sont encore plus fous. Sur la prochaine mixtape je sais même pas si mes fans vont me reconnaitre. Me reconnaitre dans mon discours et dans mes attitudes évidemment car je reste égal à moi-même. Mais dans la forme c’est autre chose, on est allé chercher loin dans les inspirations. C’est un projet très spécial !

La Stud : D’ailleurs, tu passes parfois d’égotrip sur des instrumentales américaines à des morceaux bien plus conscients sur des instrumentales plus calmes. En fait tu rappes ton humeur ?

Guizmo : C’est ça ! Exactement ça. Quand j’ai envie de trapper je trappe, quand j’ai envie de chanter je chante et quand j’ai envie de rien faire, je ne fais rien.

La Stud :Est-ce que t’as un message à faire passer aux jeunes rappeur qui nous suivent ?

Guizmo :Si vous devenez meilleurs que moi vous allez percer !

Les 10 questions de la Stud avec Guizmo

La Stud : Un artiste référence

Guizmo : Salif

 

La Stud : La collaboration la plus improbable

Guizmo : Guizmo feat Kaaris

 

La Stud : Un film

Guizmo : Usual Suspect

 

La Stud : Un super-héros

Guizmo : Putain t’es con toi !
Il demande ça au pire fan de Marvel le mec.
Jinx

 

La Stud :Un album

Guizmo : « Tous ensemble chacun pour soi »

 

La Stud : Une bière

Guizmo : HK !

 


La Stud : Un chauve qui t’a marqué

Guizmo : Fabien Barthez

Fermer le menu