« Le rap commence a prendre beaucoup d’importance un peu partout » Peet en Interview

« Le rap commence a prendre beaucoup d’importance un peu partout » Peet en Interview

Une fois de plus, les belges font le taff !

On s’est chargé de votre dimanche. Pour cela, on vous laisse un peu de lecture avec l’interview de Dr Peet !
Mais qui est-il ?

Peet est un rappeur, beatmaker, Ingé son de 23 ans qui fait partie du groupe 77. Le reste, il le dit mieux que moi !

L'interview

La Stud : Salut Peet !  Comment va Bx (Bruxelles) ? C’est comment d’être jeune et rappeur là-bas?

Peet : Bx c’est la jungle hahaha, par contre le rap se porte très bien ici, avec d’un côté Damso, de l’autre Roméo Elvis, Hamza… et j’en passe beaucoup là. Je te parle des rappeurs les plus exposés au-delà de la Belgique, mais ça fait plaisir de constater que les yeux commencent à voir ce qui se passe ici, comme en Suisse et en France d’ailleurs. Je pense que le rap commence a prendre beaucoup d’importance un peu partout dans le monde !

 

La Stud : J’ai lu que tu avais voyagé en Amérique du Sud, c’était un gros voyage en termes d’itinéraire et de temps ?

Peet : Je suis parti en Amérique du Sud en janvier 2012 quand je commençais à écrire, (j’ai toujours écouté du rap mais je n’avais jamais pris la plume) 3 mois avant de partir à la fin de mes études secondaire j’ai commencé à écrire avec ANYM avec qui on a créé le groupe Alma One avec Morgan comme DJ beatmaker. Ensuite j’ai bougé 6 mois en Amérique du Sud (Pérou, Bolivie, Equateur, et Nord de l’Argentine ) pour apprendre l’espagnol et surtout ne pas replonger dans des études après 7 ans derrière un bureau hahaha

 

La Stud : Artistiquement tu en as retiré des choses ?

Peet : Artistiquement j’ai surtout beaucoup beaucoup écrit et appris que les valeurs et les cultures sont très différentes d’un pays à l’autre. Je crois que c’est trop important de voyager pour capter qu’on n’est pas tout seul dans notre petit pays, et qu’il faut pouvoir se nourrir positivement de ce qui se passe ailleurs (woulah jsuis trop un philosophe)

La Stud : Quand on se renseigne un peu sur le 77 et toi-même, il est assez difficile de comprendre qui habite avec qui. Toi t’es ingé son, mais le studio était dans la chambre de Morgan, et en fait les membres du 77 habitent tous en coloc ? Bref, j’ai rien compris !

Peet : En fait, de base moi et Morgan on faisait du son ensemble, puis on a rencontré Rayan qui est aujourd’hui le manager du groupe, et Félé Flingue nous rejoint très vite. Au début on chillait ensemble. Flingue faisait ses trucs de son côté ( S/O à l’or du commun )  et moi de même, puis avec Morgan, Rayan et Félix on a décidé d’emménager ensemble au numéro 77 d’une rue à Laeken. Là on a construit le stud qui avant était une fois chez moi, chez morgan et chez rayan dans sa cave. J’étais sur mon projet solo et avec flingue on a fait un track ( kanal ) qui devait être sur mon projet de base, puis on a fait un 2eme son (black angus) et là le feeling et la productivité était trop au top donc on a créé le groupe 77.

La Stud : En tant que Beatmaker, comment tu travailles, tu t’enfermes avec ta MPC et 50 litres de Looza ?

Peet : un moment je taffais mes prods que sur MPC 2000XL mais après 2-3 mois non-stop je suis retourné sur Logic Pro, c’est beaucoup plus libre alors que la MPC ça a une sonorité et un groove bien particulier, j’avais l’impression de rester coincé dans le même style… Quand je fais une prod y a tout le temps un sample derrière alors que morgan lui sample presque jamais car il de vrai skillzzz, et le Looza c’était un passage la j’en ai un peu trop bu hahaha

La Stud : Qu’est-ce que tu retires du travail en groupe ?

Peet : J’ai commencé à taffer en groupe et j’ai toujours kiffé, tu t’inspires du collègue et vice-versa, ça crée des chouettes mélanges, mais taffer solo c’est quand même kiffant aussi parce que tu fais vraiment ce que tu veux à fond et tu crées bien ton univers

Les 10 questions de La Stud avec Peet

-un artiste référence

20SYL

 

-la collaboration la plus improbable

77 Ft. Francis Cabrel

 

-un film

Matrix 1

 

-le spot de rêve

Barcelone

 

-un super-héros

Ultim Bawler

 

-un album

Sade – Lovers Rock

 

-une bière

Perla en bouteille

(Vous noterez ici la précision des belges quand on leur demande une bière)

 

-la femme de tes rêves

Sophie Marceau ( a 24 ans )

 

-un chauve qui t’as a marqué

Félé Flingue

 

-une blague

Trump

Fermer le menu