Les Albums Rap de la Rédac’ #1 – Octobre 2019
Crédit : Faustine Pauvarel

Les Albums Rap de la Rédac’ #1 – Octobre 2019

Dans cet article, les différents membres de la rédaction sont ici pour discuter du ou des albums de rap qu’ils ont le plus écouté au cours du mois. L’occasion de découvrir des projets ou de s’y replonger.

Mac

Ok l’album est sorti le 27 Septembre, mais il reste celui que j’ai le plus écouté ce mois-ci. Brutal 2 apparaît comme par magie là où les sorties du côté rap français commençaient à manquer selon mes goûts. 

Qui d’autres que Ikaz pour réunir 3 membres des 13 Block séparément sur son projet ? 10 sons, 9 bangers, que demander de plus. On peut certes noter l’absence d’un son avec Ateyaba, mais je pense que le “duo” nous réserve quelques bonnes surprises (si Ateyaba daigne sortir son album un jour cependant), ne soyons donc pas déçu mais plutôt patient ! 
Projet exclusivement rap francophone, à l’inverse de Brutal qui nous offrait des feats internationaux mais ce n’est pas pour me déplaire. 
Petit plus également pour les visuels de l’album, avec la sortie, à ce jour, de 3 clips, tournés en monde virtuel sur IMVU (Soliterrien ft Damso, Bad Days ft Hamza, Place Vendôme ft Sidikey), que je trouve tellement réussi. 

Mon bonus c’est Feder feat Sadek : Parigo.

J’avoue, j’ai cédé à la tentation, mais le coup d’oreille en vaut le détour. J’avais peur de ce mix electro-rap qui réussi assez rarement, mais le flow de Sadek se marie tellement bien avec la prod que j’ai réussi à aimer un son faisant l’éloge de Paris, ce qui n’est pas chose simple. 

Marty

Ce mois-ci, il y a eu pas mal de nouveautés, de très bons morceaux, de quoi enrichir les playlists dans tous les sens.
En revanche le seul projet sorti en octobre que j’ai réécouté de bout en bout plusieurs fois c’est “Brutal 2”, malheureusement j’en ai assez parlé. Particulièrement dans notre deuxième émission de radio mensuelle

Alors, j’ai décidé de vous parler des trois albums dans lesquels je me suis replongé. Tout d’abord, il y a “Told Y’all Vol.5” de Cinco. Je trouve à Cinco une originalité rare qui lui vaudra sûrement une place aux avant postes très bientôt. On en reparle très vite !

Ensuite, j’ai tué “Deo Favente”, le projet de SCH qui m’avait le moins touché à sa sortie. Début octobre après qu’un ami m’ait livré une anecdote personnelle et comique sur le track “Pas la paix”, j’ai relancé “Deo Favente”, j’en ai enfin compris le sens. 

Mais ce mois-ci, je me suis surtout penché sur le personnage de Kekra, sa musique et son imagerie. Après la sortie du morceau “Vréalité” en featuring avec Niska et le clip réalisé par Dissidence Production, on se disait que l’album du même nom allait exploser.
On a senti la sauce monter sur le Web et on imaginait une possible hype autour de Kekra. La moindre des choses finalement quand on voit l’originalité et la qualité de ce qu’il propose ces derniers temps. 

Récemment, le clip de CLS m’a marqué pour son originalité et sa justesse. Tout en Noir et Blanc, il décrit un terrain 2.0 où les clients sont déshumanisés et les snitches (NDLR : balances)  pendus pour l’exemple.

Avec un tel projet Kekra a poussé plus loin son univers et dépasse désormais le succès d’estime. Dur de savoir si l’artiste est sorti de la musique “de niche” mais CLS a frappé très fort et totalise presque 2 millions de vues en moins d’un mois.

Crépépé

Sheldon a sorti Lune Noire le 27 septembre dernier. L’album a été teasé via un préquel de 4 titres, la sortie d’un jeu vidéo, et une très grosse activité sur le compte instagram de Sheldon.

Le projet est aux antipodes de la majorité du rap français actuel. On a affaire à un véritable  album narratif, une plongée dans un univers fantasy-méca-manga-shonen… Bref un véritable condensé de pop culture occidentale et orientale. 

Tout au long de l’histoire, on suit les aventures du Gamin dans un monde sortant de l’imagination de Sheldon.
L’album est très bien produit, les instrus variées et l’ambiance globale du projet est cohérente. On évolue dans une atmosphère vacillant entre mysticisme, aventure et très grand calme. La 75éme session frappe encore juste et bien.

Ça change, ça marche, on ne s’ennuie pas et ça tourne depuis un mois dans mes écouteurs.

Fermer le menu