Les Albums Rap de la Rédac’ #2 – Novembre 2019
Crédit : Faustine Pauvarel

Les Albums Rap de la Rédac’ #2 – Novembre 2019

Dans cet article, les différents membres de la rédaction sont ici pour discuter du ou des albums de rap qu’ils ont le plus écouté au cours du mois. L’occasion de découvrir des projets ou de s’y replonger.

Le Zin

Ne vous fiez pas à leur style de lo-liferz, ElDojo est bien plus qu’un simple rassemblement de kickeurs « de las noventas »…

Le collectif vénézuélien, composé de 12 membres (Lil Supa’, Rial Guawankó , Nasty Killah, Gegga,Willie Deville, Dann Niggaz, Kpú, Oldtape, Afromak, Drama Theme) a sorti le 15 novembre dernier, son 1er projet collectif : #Worldwide

Derrière les premières notes très boom bap de cet album (24 pistes au total, skits comprises), se cachent un véritable meltingpot d’influences diverses et variées : entre références à La Haine (et en français s’il vous plaît) et slang latino-américain. On y retrouve des tracks avec des sonorités très récentes (Nirvana, Sticky Mob, Gtfb), et d’autres beaucoup plus mobb deepiennes : Criados, Para Siempre, Killa Sound… #Worldwide est un projet que l’on pourrait qualifier d’underground, expérimental et hybride. 

Bref, du rap new yorkais sauce Caracas.

Crépépé

Au début de ce mois, le featuring Isha-Dinos m’a particulièrement matrixé.
Dinos sort son album Taciturne aujourd’hui même et Isha tease La Vie augmente Vol.3 avec l’incroyable Durag et Idole. Cette collaboration m’a bien hypé pour les deux projets à venir. J’ai été plus que satisfait de voir ces 2 grands s’associer le temps d’un son. Mes écouteurs frétillent d’impatience à l’idée d’écouter leurs albums.

En grand amateur du rappeur belge, je me suis donc refait les deux volumes de La Vie Augmente jusqu’à en parler dans notre émission de radio mensuelle Word of the Day. Tu n’as pas encore écouté ? Dépêche toi en plus Isha passe à l’Affranchi le 6 mars.

Autre évènement, la sortie de Jesus is King de l’unique Kanye West fin octobre. On attendait Yandhi. Il a plutôt choisi de suivre la lignée des Sunday Service. Et l’album est finalement sorti !

J’ai apprécié le projet de par ses  sonorités, bien que totalement néophyte aux thématiques religieuses ou aux classiques du gospel.
Puis je me suis replongé dans la discographie de Kanye, de The College Dropout, en passant par 808s and heartbreak, jusqu’à Reborn son projet co-réalisé avec Kid Cudi.
J’ai du coup, en plus de découvrir un nouvel album, pu (pour une énième fois) voyager dans l’œuvre de Kanye. 

Et c’est, malheureusement, Népal qui tourne dans mes écouteurs depuis le 19 novembre. Une manière de faire le deuil d’un artiste.

Marty

Novembre 2019 est vraiment mouvementé, je vous parle au présent car ce vendredi 29 reste dans la lignée du mois auquel on vient d’assister. Aujourd’hui trois projets très attendus débarquent dans les bacs : “Taciturne” de Dinos, “Rooftop” de SCH et “Zone 54” de Gradur.
Dans le genre, le vendredi 15 nous a aussi bien gâté avec “Attaque” de Capitaine Roshi, “Divergence” de D.A.V, “Chixtape” de Tory Lanez ou encore “CTLR ALT DEL” de Blu Samu.

Le choix était compliqué, d’autant plus que je me suis replongé dans “0.9” de Booba. Cependant j’ai choisi de vous parler de Niro après l’avoir évoqué trop rapidement en radio au moins d’octobre.

Il y a deux mois, Niro sortait “Stupéfiant : Chapitre 1”. 4 tracks équilibrées aux ambiances différentes mais toujours armées de punchlines percutantes à souhait. Après tout c’est peut-être le refrain mélodique de “mon temps” qui me restera le plus en-tête dans ce chapitre. 

Dès la semaine d’après, 4 nouveaux tracks et un clip ont été mis en ligne. Bien entendu, le featuring avec Maes fera beaucoup de bruit. Le clip nous rappelle sans trop forcer la scène où Tony Montana rend visite à Alejandro Sosa dans Scarface.
Au cours de ce deuxième chapitre, Niro explore de nouvelles thématiques et fait preuve d’une grande polyvalence, notamment sur le track “Yomb de toi” ou sur “I need money” où la prod a une texture plus club que jamais mais avec une structure trap qui reste  très solide.

Le 25 octobre, le chapitre 3 sort. Dessus, un featuring incroyable avec le S Gotze. En plus de morceau en lui-même, les deux artistes se sont permis d’apposer “partie 1” après le titre. Cela nous laisse imaginer une deuxième partie tout aussi efficace.

Après ce morceau, on découvre “Fort et vivant”, une véritable leçon de rap, un son typique Niro dont le niveau atteint pour moi son paroxysme sur ce projet. 

Finalement, vendredi dernier, la série semble prendre fin avec la sortie de l’album “Stupéfiant”, 19 tracks, 1h07 et tous les morceaux sortis auparavant inclus. Quelques ajouts comme des featurings avec Nino B et Alonzo

Un album vraiment dense et costaud qui nous a été livré au compte goutte ! 

Ça change, ça marche, on ne s’ennuie pas et ça tourne depuis un mois dans mes écouteurs.

Fermer le menu