MCDE, Floating Points, Marcel Dettmann, Maraboutage… Les premiers noms de la programmation du Bon Air donnent envie !

MCDE, Floating Points, Marcel Dettmann, Maraboutage… Les premiers noms de la programmation du Bon Air donnent envie !

Un premier wagon d'artistes alléchant

Alors qu’on continue de se remémorer des belles sensations vécues lors de la précédente édition du festival, Le Bon Air surprend tout le monde avec une annonce en plein mois de décembre pour réchauffer nos coeurs.

Un seul nom ? Non, dix. Une flopée d’artistes locaux et internationaux sonnent le début des hostilités d’une long chemin de croix marqué par des annonces soudaines, pour tenir jusqu’ au Graal les 29-30-31 mai 2020.

Pour ne rien vous cacher, on est plutôt excité à l’idée que Marseille accueille de nouveau des grands noms du champ de la musique électronique au côté de nos héros et champions locaux.

Marseille est là !

« Marseille c’est comme un aimant [] Que des talents cachés, des futurs joueurs du Barça »

C’est la zone en personne qui serait ravie de voir que Le Bon Air, poussé par l’agence Bipole, n’oublie jamais de remercier ceux qui font vivre la fête à Marseille, ces soldats et ces artistes qui animent nos soirées et font battre le coeur de notre ville.

Les héros locaux sont là : Shlagga, porte-drapeau et champion désigné du Métaphore Collectif qui a signé en 2019 une Boiler Room exceptionnelle, revient pour afficher haut et fort les couleurs bleues et blanches ; P6R6R6K, du collectif PailletteS, sera de la partie pour rendre nos jours heureux à grand renforts de danses frénétiques ; enfin c’est la grande famille Maraboutage qui assurera également une partie du show.

Sacré casting. 

Des têtes d'affiche avant les 40 prochains noms

La programmation se dessine clairement avec ces 10 premiers noms, cette fin de mois de mai 2020 s’annonce explosive du côté de la Friche de la Belle de Mai.

L’exceptionnel Motor City Drum Ensemble (MCDE) sera donc de la partie. C’est à notre humble avis la tête d’affiche rêvée pour un Festival qui souhaite être rassembleur. Le prodige allemand s’est spécialisé dans les sets de référence, et les grooves jusqu’au bout de la nuit. Immanquable.
Pour continuer à parler de mastodontes, on aura aussi le plaisir de revoir Marcel Dettmann, héros de nos premières heures Techno, qui sera sûrement là pour remettre au goût du jour son talent pour soulever ce qu’il y a de plus brutal en nous.
On ira aussi se faire une idée de Floating Points, grande sentation de l’année passée.

On aura également la chance d’accueillir la tumultueuse Sherelle (en b2b avec Lucy) avec en tête sa mythique Boiler Room qui part dans tous les sens, mais aussi la surprenante Sicaria Sound et ses rythmes Dubstep dévastateurs en ce qu’ils sont novateurs, rafraîchissants pour le registre, et fédérateurs pour les plus frileux. 
Enfin, on aura l’occasion de découvrir en profondeur Octo Octa et Jasss.

Pour finir, mention spéciale pour la crème des performeurs queer ougandais avec Authentically Plastic. Chapeau bas la progra ! 

On a VRAIMENT hâte.

Fermer le menu