Metaphore Collectif, à pleine puissance

Metaphore Collectif, à pleine puissance

Ce soir nous vous parlerons de ce qui bouge, de ce qu’innove, de ce qui change. Nous ne vous parlerons pas de musique car ce serait trop réducteur de classer ce phénomène que l’on connaît tous un peu, beaucoup, passionnément. Metaphore Collectif a bousculé les codes classiques d’un genre.

Si l’on parle de techno à Marseille, il est facile de balayer l’éventail des possibles. Certains s’en lassent, d’autres découvrent. Mais il y a une chose qui est irréfutable, c’est qu’une bande de génies de la musique électronique tire les fils de cette mouvance et ceci de façon ascendante. Metaphore nous fait danser, nous fait rire, nous fait pleurer. Ils nous font voyager, découvrir et redécouvrir. C’est à travers de différents événements que nous croisons la gratin de la musique électronique underground dans notre belle cité phocéenne.

Que ce soit sous forme de soirée, de festival, de performance, à la radio, sur Facebook ou de façon secrète et discrète, le collectif nous garantit que du bon. UVB, Ron Morelli, An-i et bien d’autres font partie des grandes têtes d’affiches qui sont passés par ici ou par là.

Ils sont partout.

22489792_689642871228998_7092135996853841152_n

Récemment hôtes du RIAM Festival, soirée au One Again Club avec le prestigieux An-I et les lyonnais de CLFT Militia ou au sein de leur Zone Libre, ils rythment la vie nocturne de tous les mordus de techno sous différentes formes, que ce soit rapide ou lent, fulgurant, tranquille et suave.

Parlons dans l’ordre. La soirée commença ce samedi 21 Octobre avec un bon Israfil, toujours conquérant et à la recherche des mélanges les plus éclectiques et fantasques. Le fervent militant de la scène électronique et fondateur du collectif joue avec connaissance de cause. Maître de la musique et dominateur derrière les platines, le raveur invétéré a su faire plaisir a son tour aux fêtards dans le public.

Suite de la soirée de façon brutale et chamboulée, que se passe-t-il ? An-i. Oh An-i. Nous vous avions fait part d’un song of the day à son honneur il y a peu sur la track Save Us (à écouter et réécouter). Le maître était là. Le natif de Californie et prestidigitateur musical de profession dans la belle capitale berlinoise a usé de ses tours pour déchaîner la foule et faire danser les plus danseurs. Mélangeant techno classique et plus expérimentale, trash et industrielle, il a laissé exploser les compteurs en termes de qualité. Malgré quelques transitions osées mais maîtrisées, l’expert a réussi à faire continuer sur sa lancée la métamorphose sexy du One Again Club.

Une soirée doit se finir et elle s’est bien finie avec le duo lyonnais CLFT Militia composé de Sergio 69 et E-Care qu’on avait déjà pu observer auditivement au Meta. Un duo de qualité, un duo de quantité. Des tracks classiques, des pépites, un peu de tout mais rarement du rien.

Pour conclure nous pouvons dire que le collectif a encore réussi son coup, Metaphore file toujours vers de nouveaux horizons et nous ne sommes que friands de plus d’informations à suivre…. Bien joué les frères.

Fermer le menu