Paradox, une ascension à deux vitesses

Paradox, une ascension à deux vitesses

Le collectif marseillais Paradox offre à son public une musique électronique dans sa dualité artistique et festive avec un double rendez-vous sonore et sonique.

Ce n’est plus une surprise pour personne, le collectif Paradox s’est bel et bien installé dans le paysage électronique de Marseille en proposant une offre diversifiée et évolutive de musique électronique. La richesse du collectif est de toujours chercher à dépasser les codes et les préconceptions de la nuit marseillaise avec leur touche bien à eux. Un savoir-faire et une culture acquis lors de nombreux événements déjà cultes dans la tête et dans les pieds de leur public.

Nombreuses sont les annonces sexy et attirantes de Paradox concernant leurs soirées. Rebekah, Perc, DVS1, Voiski ou encore Tommy Four Seven, sont des noms passés par la marque Paradox, par l’esprit Paradox. Cette fois ils reviennent avec une double surprise et pas des moindres.

one

Omega, la nouvelle formule

Décloisonner la musique électronique de son antre déjantée et festive pour mettre en place une réelle approche artistique, limite scientifique classique, du genre que nous chérissons tous. Omega, rassemblera pour la première fois à l’Espace Julien, la performance live du groupement Möd4rn composé d’ELECTRIC RESCUE, Maxime Dangles, Kmyle & Moteka). Une toute nouvelle expérience de live à 8 mains dont tout le monde s’intéresse et qui continuera à faire parler après leur passage. L’Omega, qui prête sa lettre généralement aux unités de mesures électriques telles que l’ohm, éveillera les sens d’un public par le biais de leur ouïe mais pas seulement. C’est Dylan Cote à la vidéo, qui présentera en collaboration son tout nouveau live AV et participera à l’éveil sensoriel multiple. L’équipe prépare de nombreuses surprises pour ce rendez-vous qui s’annonce déjà unique.

La rave culture toujours à l'honneur

On ne change pas une équipe qui gagne et surtout après quels succès. Les rendez-vous intimistes, de par leur taille, de Paradox au Baby Club se font dans une symbiose totale entre le public et la musique qui joue, entre l’artiste et les organisateurs, entre Marseille et ses envies. Beaucoup diront que le challenge est difficile de faire venir de tels noms dans la citée phocéenne, qui plus est dans un club de petite taille. Or, joeFarr de Bristol et Sonico de Bogota vous joueront leurs plus belles gammes électroniques pour faire trembler les mûrs du centre ville.

Le premier, joeFarr, est un maître incontesté de la techno brutale. Le producteur de Bristol signe des titres sur des labels comme South London Analogue Material, RAAR ou encore Arts Collective. Son dernier EP Death Becomes Us vaut amplement le détour à écouter en préparation et à savourer sur l’instant.

Le deuxième, Sonico, est l’homme le plus influent de la scène techno colombienne et fêtera sa première date à Marseille pour l’occasion. Un bel échange de bons procédés. Lui fera découvrir son talent outre-atlantique et le public en retour réagira de la plus belles des façons marseillaises.

Nous avons rencontré les organisateurs de cette double confrontation qui nous ont clairement répondu concernant les attentes de cette soirée ainsi : « La rentrée Techno à Marseille sera marquée par une nouvelle prouesse disruptive du collectif Paradox. Au programme, un nouveau concept baptisé Omega et 10h de son répartis sur 2 des lieux les plus historiques de la cité phocéenne. Vendredi 27 septembre, Paradox investira pour la 1ère fois la légendaire salle de l’Espace Julien pour un concert électronique unique et inédit dans la ville. Il s’agit d’une performance LIVE à 8 mains du quatuor MÖD4RN, véritable figure de proue du label français Skryptöm. L’idée est de proposer une expérience Techno immersive dans un format concert auquel le public n’est pas habitué. Durant ce live de 3 heures, les instruments céderont la place aux machines qui seront accompagnées d’une performance visuelle créée pour l’occasion. Le concert sera suivi par un after nocturne dans le club le plus Techno de Marseille, le Baby, pour un lavage de cerveaux dont seuls les anglais Joe Farr et le colombien Sonico ont le secret. Un subtil mélange de son UK et de Techno martiale vous y attend.« 

Une suite logique de l'ascension fulgurante du collectif

Le désir d’explorer les différents lieux de la ville de Marseille pour y développer et exposer leur vision d’une techno innovante et sincère se ressent lors de ces événements. Ce double événement représente une nouvelle étape majeure dans le développement des activités de Paradox depuis les cinq dernières années. Alae, membre fondateur du collectif nous disait que leur but était de « faire adhérer notre public à un nouveau type d’expérience avec l’univers Techno, à travers le format du concert, qui donne plus de place à la performance scénique par rapport au format classique du Club. Faire se rencontrer deux types de publics: le 1er, habitué aux concerts de début de soirée, et privilégiant la musique à l’esprit de fête, le 2ème, habitué du format des événements warehouse et à la recherche de sensations fortes procurées par l’esprit Teuf. Le but étant de créer une atmosphère hybride et unique lors de cet événement« .

Ce pas en avant vers de nouveaux horizons se traduit également par d’autres biais, une constante évolution qui se traduit géographiquement, technologiquement, idéologiquement pour faire avancer le style, le mouvement et des questions qui dépassent les notions purement musicales de l’art électronique. Paradox s’est donné comme objectif d’explorer et de développer la scène des musiques électroniques en France et au Maroc tout en favorisant les échanges entre ces deux environnements. L’envie électronique est née à Casablanca et le collectif rendra le rendra bien à la ville en étant les instigateurs d’un nouveau mouvement électronique marocain notamment en utilisant la création et la diffusion artistique multidisciplinaire comme un vecteur de cohésion sociétale.

Soucieux d’un avenir plus radieux et plus dansants, ils souhaitent intégrer un volet technologique innovant grâce à l’intégration de nouvelles technologies telles que la réalité virtuelle et l’intelligence artificielle dans le champ culturel et artistique. Un réel plus pour le développement des arts et des consciences musicales.

Fermer le menu