« Tout se fait au feeling » Le trio du X-TREM tour en interview

« Tout se fait au feeling » Le trio du X-TREM tour en interview

Ce vendredi, le XTRM fait escale à Marseille pour voir si l’accueil du Sud sera au niveau.
Cet été, nous avons eu l’occasion de rencontrer ce groupe de tueurs nés flingueurs de scène !

Nous avons attrapé les membres du Colors label à la sortie de leur scène à Dour. En toute honnêteté, on a laissé aux 3 MC’s le temps de se changer, vu l’état dans lequel ils ont laissé la scène, c’était bien mérité.
Après avoir livré un show débordant d’énergie, les rappeurs ont répondu à nos questions sans oublier de nous livrer leur bonne humeur.

Si vous voulez vous confrontez à ce trio fatal, c’est vendredi à l’Affranchi !

Interview

La Stud : Est-ce que vous pouvez nous présenter le 13Sarkastick et la Superwak Clique ?

Makala : 13Sarka ! Boooom !

Slimka : Superwak c’est un collectif, c’est un mouvement de jeunes artistes.

Makala : Une réunion de super-héros ! Un congrès de ninja super entrainés !

 

La Stud : On a remarqué que dans vos clips, il y avait un point commun : la signature visuelle, avec beaucoup de glitch, de néon, de teintes sombres, comment vous travaillez ces visuels ? En commun pour que ça concorde ou chacun de votre côté et le hasard fait bien les choses ?

Di-Meh : Chacun a sa vision de ses clips, moi je bosse souvent avec Natas 3000 par exemple. Après on s’échange souvent des idées, et même les clippeurs y correspondent.

 

La Stud : Di-Meh, on t’a vu en duo avec Népal, puis sur scène à Marsatac l’année dernière avec le Panama Bende, comment s’est faite cette connexion avec Paris ?

Di-Meh : C’est à l’ancienne, on a fait un projet qui s’appelle Paris-Genève, et cette connexion est restée encore aujourd’hui en fait.

La Stud : Aujourd’hui vous avez fait une scène commune, alors que vous étiez annoncés un par un sur le line-up, pourquoi ce choix d’être ensemble sur scène ?

Makala : C’est nous qui décidons tout ! On marche ensemble et c’est comme ça qu’on fonctionne, on est en pleine tournée XTRM TOUR, c’est une config’ XTRMMMM !

 

La Stud : Pour nous, vous êtes la vitrine du rap suisse, est-ce que vous sentez toute une génération qui pousse derrière vous ?

Makala : Y’a eu avant, y’a derrière surement, en tout cas ça bouge, pas mal commencent à se lancer, mais c’est différent du rap belge, même si la croissance est identique. C’est cool parce que ça grandit des deux côtés. S/O Bruxelles Arrive d’ailleurs !

 

La Stud : Slimka, on avait besoin d’une explication sur le clip de Wes Anderson, raconte nous tout.

Slimka : C’est l’inspi’ de Pink Flamingo, où y’a plein d’univers différent. Moi de base je connaissais pas Wes Anderson, c’est lui qui m’en a parlé, qui m’a expliqué le concept, je lui ai dit direct « on y va », et ça donne un truc de ouf.

 

La Stud : Vous pouvez un peu nous parler de Colors Records, votre label ?

Makala : La y’a le boss qui bosse en combinaison en duo avec M. Lacroix, qui nous enregistre, qui mixe et qui et DJ à nos concerts. Ensuite y’a Pink Flamingo qui est le premier à avoir signé de nous 4, moi j’ai rejoins le label juste après, j’ai bossé avec Pink Flamingo un projet d’ailleurs. Di-Meh et Slimka nous ont rejoint par la suite, c’était naturel en fait vu qu’ils étaient dans Superwak, un collectif où on est nous 3. Du coup aujourd’hui on se retrouve tous dans Colors où on enregistre et où on sort nos projets entièrement mixés et masterisés par M. Lacroix, gros big up à lui pour son taf. XTRMMMM

La Stud : Vous avez des projets à venir sans compter le XTRM Tour ?

Di-Meh : Tout se fait au feeling frère ! On n’aime pas forcer le bail en fait.

Makala : Nous on est déjà là-bas, on vous attend, et quand ça sera le moment, vous allez nous rejoindre !

 

La Stud : Vous envoyez les invits à la dernière minute en fait ?

Makala : Exactement, t’es trop vif, tu veux pas qu’on t’interview toi en fait ?

 

La Stud : Vous avez des sons qui tournent en boucle dans votre tour bus ?

Makala : Bientôt le tour bus, pas tout de suite !

Slimka : On écoute surtout nos projets qui sont sortis, les instrus qu’on reçoit, les sons qu’on taffe, de tout en gros, on n’aime pas bloquer en fait.

 

La Stud : Et sinon, c’est qui qui a les plus beaux grillz dans votre bande ?

Di-Meh : C’est moi !

Slimka : Non en vrai on porte plus trop de grillz, on a eu quelques galères.

Makala : Ca commençait à nous ronger la peau et tout, fallait bien arrêter à un moment.

Les 10 questions version X-TREM

Un artiste référence ?

Di-Meh : BOB !

Makala : Max B.

 

Un album référence ?

Makala : Jeune coupable et libre (des X-Men)

Di-Meh : Sad Hill (de Khéops)

Slimka : J’sais pas fréro, j’ai jamais acheté d’album !

 

Un film ?

Makala : Revolver !

Di-Meh : Dealer.

Slimka : Limitless.

 

La femme de vos rêves ?

Makala : Je pense que ça doit être Rihanna, mais c’est plus vraiment la femme de mes rêves en fait. Comment elle s’appelle la blonde française déjà ?

Slimka : Sophie Marceau ?

Makala : Non, bon après Sophie Marceau aussi, bref on reste sur Rihanna.

 

Un super héros ?

Di-Meh : Flash !

Slimka : Riddick.

Makala : Dieu.

 

Une bière ?

Slimka : Desperados.

Makala : Moi tant que y’a de la binouze..

 

Un chauve ?

Makala : The Wolf

Slimka : De oufff The Wolf, moi c’est la même réponse aussi.

Makala : En vrai y’a Christian Bolombo aussi, tout lisse.

 

Le spot de rêve ?

Makala : Une île avec les meufs les plus fraiches d’instagram, et un toboggan où tu peux descendre et dire « billeeeeets »

Di-Meh : J’suis d’accord avec lui !

 

La collaboration la plus improbable ?

Slimka : Marylin Manson et Alibi Montana. Ca serait un truc de ouf, ultra sauvage.

Makala : J.Cole et Niska ! La tu dis « Ooooh qu’est-ce qui se passe ? »

Di-Meh : Siboy et Céline Dion.

 

Une blague ?

Slimka : Tu veux que je te raconte une blague à l’envers ? Commence par rigoler !

Fermer le menu