Radiohead – You And Whose Army?

Radiohead – You And Whose Army?

Aujourd’hui, on va parler Radiohead : « You and Whose army ? ». Un bijou psyché mélancolique
au détour de leur album « Amnesiac » sorti en 2001.

En 2001, après les succès planétaires de « OK Computer » et « Pablo Honey », Radiohead sort « Amnesiac » : un album qui a été enregistré en même temps que Kid A et qui fonctionne avec lui. C’est un de leurs premiers albums à diverger du son « Radiohead standard ». D’abord, nos cinq légendaires anglais trouvent de nouvelles influences (musique égyptienne, arabe, musique classique du 20ème, electro…). Ensuite, Yorke et ses potes innovent dans l’enregistrement. C’est plus le groupe en studio qui répète dans la même pièce jusqu’à ce que le morceau sorte. C’est un travail de création en studio sur le long terme. Radiohead commence à jouer avec des boucles électroniques, à sampler. Si ce n’est pas foncièrement novateur dans le rock, c’est novateur pour ce groupe et pour ce qu’il incarnait à cette époque. On navigue donc dans l’album entre des expérimentations électroniques comme « Packt Like Sardines in a Crushd Tin Box » qui ouvre l’album ou « Pulk/Pull Revolving Doors » et des chansons « traditionnelles ».

« You and Whose Army ? » est de celles-là, elle est classique. Légèrement engagée. Yorke explique qu’elle est « à propos de quelqu’un qui est mis au pouvoir par le peuple et qui trahit ce peuple comme Blair l’a fait ». Pour arriver à ce son étouffé, avec beaucoup de reverb, la voix de Yorke est captée à travers « palme diffuseurs » : les résonateurs d’un instrument appelé les « ondes Martenot ». Au niveau du déroulement de cette pépite, on part doucement, comme dans les meilleures ballades du groupe, la voix de Thom Yorke vient se lover au creux de notre tympan. Le piano et la guitare sont lents, pas de drums. D’une douceur et d’une mélancolie rare. Et ce qui frappe sur cette track c’est le vent épique qui vient souffler sur la seconde moitié de la chanson. La batterie se réveille, le piano et la voix s’emballent

Fermer le menu